Rentrée scolaire 2022

                                        

                                              Flyer présentation                                            Être parent                                  Présentation ita bis                            Orientation post 3ème

                                                      

            

Cliquez sur chaque image pour accéder aux documents.

_________________________________________________________________________________________________

 

 
 
 
 
 
 
 

 

    Un nouveau beau projet au sein du collège Pablo Picasso de Vallauris, avec les élèves de l’UPE2A (Unité Pédagogique pour Élèves Allophones Arrivants) et un travail sur les émotions. 

À l’initiative de Madame Leïla Rouibi, professeure référente de ce dispositif, et de Monsieur Marc-Olivier Lercier, professeur documentaliste, ces collégiens ont travaillé sur les principaux sentiments, en langue française, à travers diverses activités.

     Ils ont d’abord découvert quelles étaient les émotions de base (la peur, la colère, la surprise, la joie, la tristesse et le dégoût), et les élèves ont appris à les mettre en pratique grâce à des exemples mimés, où ils devaient simuler une expression du visage pour chacun de ces états. Par la suite, ils ont pareillement réagi à des visages projetés sur le grand écran du CDI et dire quelle était l’émotion figurée, puis avec des affiches de films célèbres. Incluant l’aspect artistique, ils ont fait le même exercice en écoutant des airs célèbres de la musique classique (La Symphonie n° 9 de Ludwig van Beethoven, La Chevauchée des Walkyries de Richard Wagner, le Dies iræ et le Lacrimosa de Wolfgang Amadeus Mozart, etc.).

     Par la suite, ils ont dû imaginer, en langue française, plusieurs situations du quotidien – donc des phrases – qui déboucheraient sur ces six émotions. Ils ont également dû faire appel à leur imagination en essayant de trouver un objet usuel qui leur vient à l’esprit (par exemple, « un mouchoir » à propos de la tristesse, ou encore « un test de grossesse » pour la surprise).

     Il leur a également fallu définir leur réaction physique dans de telles conditions (la peur : « mes mains tremblent » ou « on n’a plus de jambes » ; la surprise : « les gros yeux »).

     Ces collégiens ont créé leur propre jeu de l’oie classique dont le plateau est composé de trente-trois cases ne comportant que des numéros. Ils ont ensuite inventé et mis en forme les règles, les questions, les dés personnalisés et les questions bonus/malus, avant de passer au jeu lui-même.

     Un projet panachant exercices sur la langue française, travaux manuels, activités individuelles et collectives, où ces collégiens ont été moteurs et se sont pris au jeu au point d’être demandeurs de nouvelles parties.

Monday the 23rd. Custom text here